Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 09:59

 

Vu  sur :  http://www.jovanovic.com/blog.htm

DES POLICIERS DEGOUTES PAR LA PROSTITUTION DES POLITIQUES
du 24 au 28 octobre 2016 :
PARIS   Après avoir écouté et lu toutes les interviews de policiers depuis le début de leur mouvement, et parlé moi-même avec eux lors de la nuit du 21 octobre, je peux vous résumer avec une facilité déconcertante la source de TOUS leurs problèmes.

Les policiers ne me l'ont pas dit comme cela, mais c'est tout comme, comme vous le verrez plus loin (dans l'interview ci-dessous). A vous de complèter le chaînon manquant (pour rester dans les limites de la loi de ce qui m'est permis d'écrire).

- les effectifs de police sont majoritairement affectés à... garder des immeubles et divers lieux.
- des mois d'enquête précise avec planques et écoutes sont anéanties par la décision abherrante d'un juge
- des racailles sont arrêtés 2 fois, 5 fois, etc. et sont toujours systèmatiquement remis en liberté
- ils ont ordre de ne pas aller patrouiller dans bien des zones de "non droit". Pas de vagues
- les scènes filmées par leur caméra ne sont pas acceptées ou bien disparaissent...
- ils ont désormais interdiction de poursuivre des scooters utilisés par la racaille qui le sait et en profite, ce n'était pas le cas... avant
- de même ils ont interdiction de se lancer dans des courses poursuites en voiture, et les criminels le savent, et en profitent... Ce n'était pas le cas... avant
- toutes les lois votées depuis 20 ans sont au profit de la racaille et aux dépends de la... police

Résultat de tout ceci mis bout à bout: arrivés en 2016, on peut désormais les insulter, les caillasser, leur balancer des lave-linge, des micro-ondes et des parpaings sur la tête, et même les flamber au sens propre du terme, sans que cela ne déclenche une quelconque révolte ou émotion chez le Ministre de l'Intérieur!

Celui-ci n'a pas trouvé de condamnation plus ferme que de traiter la racaille de "sauvageons", genre "ils ont cassé une vitre", ceux qui avaient attaqué la voiture de police avec des cocktails molotovs et arrosé les policiers coincés à l'intérieur de parpaings afin qu'ils ne puissent pas s'échapper.

La volonté de la racaille a été claire: tuer des policiers, au mieux les blesser grièvement. "Des vilains" vous dit le Ministre de l'Intérieur... Le message implicite envoyé par Cazeneuve à toutes les racailles des 700 et quelques zones de "non droit" (euphémisme) est "faites ce que vous voulez, mais surtout votez PS en 2017".

Du coup, vous comprenez pourquoi les policiers, ce soir là, se sont inconsciemment mis sous la protection de Notre-Dame puisque leur hiérarchie et leur ministre les ont lâchement abandonnés. Et pourquoi ils ont scandé tous les soirs "la racaille en prison", "sauvageons en prison" et "Cazeneuve démission". Qui aurait imaginé que ce seraient les policiers qui entameraient la phase la plus édifiante d'une nouvelle révolte du peuple français ?
 

 

PS: de notre lecteur Damien: "l'un de mes amis est policier et il m'a parlé des manifestations en cours. Sachez que ses collègues, au début, faisaient des publications sur Facebook (vidéos des manifestations ou bien des appels à manifester) sur leurs profils respectifs et les partager ensuite avec d'autres policiers. Figurez-vous que ses publications sont... censurées soit par Facebook ou bien par le Ministère de l'Intérieur (je pense plutôt à cette 2e possibilité). Du coup les collègues s'envoient des messages privés sur Messenger. Une nouvelle preuve que le gouvernement est aux abois". Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2016

Partager cet article

Repost 0
Published by ainsi
commenter cet article

commentaires