Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 11:24

Alors que le Premier ministre grec, Antonis Samaras, vient de s'installer dans son rôle de président de l'UE, Nigel Farage du UKIP a pétrifié la "marionnette de Goldman Sachs" avec une tirade de vérité de 150 secondes. Farage fait remarquer de manière sarcastique comment les Grecs "vont danser dans les rues d'Athènes" après le "succès" des négociations de Samaras sur le MiFID (Marchés d’instruments financiers) et il rappelle que "60% des jeunes sont au chômage et que le parti néo-nazi est en marche." L'Europe est aujourd'hui dirigée par les "grandes entreprises, les grandes banques et les gros bureaucrates," continue Farage, suggérant au regard insidieux de Samaras qu'il devrait "changer le nom de son parti 'Nouvelle Démocratie' en 'Pas de démocratie'." Les gens ne veulent pas d'un État des États-Europe, explique le leader franc du UKIP, ils veulent une "Europe des Etats souverains", et il conclut augurant, "les élections européennes seront un tournant."

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ainsi - dans actualités
commenter cet article

commentaires