Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 18:59

DE  :  http://comite-pour-une-nouvelle-resistance.over-blog.com/

link

 

Après les évènements tragiques et insupportables qui se sont passés à Odessa le vendredi 2 mai, le matraquage ignoble de nos élites continue en boucle pour nous désigner le responsable de ces exactions : Les russes. On voudrait comme en 1914 préparer l’opinion à une guerre mondiale pour sauver ce capitalisme du désastre à la dérive, que l’on ne s’y prendrait pas autrement.

Je crois qu’il nous faut se réapproprier cette maxime d’une grande sagesse : « Ceux qui oublient l’histoire sont condamnés à la revivre ».

 

En l’occurrence il convient de se rappeler les faits et de voir qui sont les personnes qui agissent au nom de l’état ukrainien.

1.       Des troubles ont été fomentés à Kiev sous la haute main des EU et de l’UE (John Mc Cain, Victoria Nuland, Catherine Ashton, BHL, les ministres des affaires étrangères allemands et polonais, etc…), suite au refus de l’Ukraine de ratifier l’accord de libre-échange avec l’UE. La révolution orange n’ayant pas abouti aux résultats escomptés, la phase suivante s’est mise en place. Elle consiste à s’appuyer sur les groupes nazis, violents et racistes d’Ukraine (Svoboda et Pravi Sektor) pour installer l’insurrection et favoriser le coup d’état du 21 février 2014. Les nazis du parti Svoboda sont au gouvernement à des postes clef, n’en déplaise à monsieur Fabius.

2.       Les populations de l’est de l’Ukraine n’acceptant pas ce coup de force ont manifesté leur désapprobation devant le nouveau pouvoir.

3.       Pour organiser la chasse aux anti Maïdan et éradiquer la contestation, le n° 1 de la CIA est venu prodiguer ses conseils au gouvernement ukrainien actuel. Il est vraisemblable que des conseillers militaires occidentaux et otanesques soient venus avec lui pour coordonner la répression.

4.       Les décisions qui ont été prises semblent relever d’une pensée malade qui veut semer la terreur et l’horreur. Les commandos des nazis de Pravi Sektor sont détachés officiellement dans ces régions pour mater la protestation. L’armée intervient contre son peuple et bombarde des villes où la contestation a pris forme. Des armées privées (ex-blackwatter) sont également engagées dans ces zones où somme toute, la guerre n’est pas là. Il semblerait que des agitateurs autorisés fassent tout pour envenimer la situation, installer le chaos et la guerre civile, et peut-être provoquer un conflit avec la Russie.

5.       L’Otan est prêt à cette éventualité. La France a réintégré le commandement de l’Otan en 2008, depuis nous devenons des supplétifs zélés de ces guerres impérialistes. Que font trois navires de guerre français dans la mer noire ? Pour cela l’argent coule à flot alors que l’on prévoit 50 milliards d’économies. Cherchez l’erreur ! Que font les avions de combat français dans les pays baltes ?

6.       Le point de culminant de l’horreur et de la duplicité des occidentaux est sans aucune hésitation le massacre de la population dans la maison des syndicats le vendredi 2 mai,  par les hordes sauvages de Pravi Sektor.  Des civils non armés ont été exterminés sans pitié dans cette tragédie. Ils ont été enfermés dans cet immeuble, puis ont péri dans l’incendie de celui-ci. Les section spéciales nazies ont même empêché les camions de pompier d’arriver sur les lieux à temps, afin de sauver des vies. Vous savez certainement tout cela, et nombre d’informations circulent sur le net pour vous faire une opinion sur ce crime contre l’humanité. Le site d’Olivier Berruyer réalise un travail important d’information depuis le début de l’affaire ukrainienne. Beaucoup d’autres sites et blog informent sur ces faits. Nous sommes nombreux à être horrifiés devant le manque de réactivité des autorités françaises et des média de grand public en général. Heureusement que certains journalistes sauvent l’honneur de la profession en déchirant le voile du silence sur cette ignominie. Jack Dion pour Marianne ici, Daniel Schneidermann, un article du Point et quelques autres.

 

Mais des questions restent pour moi sans réponses et je les soumets à votre sagacité. Pourquoi le gouvernement de la République française et son ministre des affaires étrangères, ne dénoncent-ils pas énergiquement les nazis de Pravy Sektor ?

 

Pourquoi ne demandent-ils pas que les milices soient désarmées sur le champ, afin que les Ukrainiens puissent aller voter dans la sérénité?

 

Pourquoi ne demandent-ils pas que le parti nazi Svoboda soir exclu du gouvernement provisoire issu du coup d'état du 21 février 2014 ? Ces sinistres personnages, membres du gouvernement soutenu par l'EU et l'UE ont pour emblème la rune du loup qui n'est rien d'autre qu'une croix gammée corrigée.

 

Ils sont les sinistres descendants des ukrainiens nazis de la division DDASS Reich de triste mémoire, qui avaient brulé la population d'Oradour sur Glanes en 1944.

 

Comment peut-on rester indifférent à tout cela?

 

Comment Laurent Fabius peut-il affirmer qu'à sa connaissance il n'y a aucun nazi dans le gouvernement en Ukraine aujourd'hui? Selon ses propos, tout au plus « … Ils sont un peu plus à droite...".

 

Cet alignement servile sur la politique étasunienne du chaos, me révolte et me fait vomir. J'ai honte d'être représenté par ces hommes politiques qui ont perdu toute dignité. J'ai mal à la France.

 

En 2003, les partis de gauche, les syndicats, les associations et d'autres encore, avaient organisé de grandes manifestations contre la guerre en Irak, c'était notre honneur de nation civilisée qui était ainsi sauvé. Pourquoi aujourd'hui ces mêmes organisations ne réagissent-elles pas? J'aimerai comprendre pourquoi.

 

Nous avons accepté et soutenu tacitement la politique otannienne du pire en Libye et en Syrie. Nous avons armé et formé des djihadistes sanguinaires, pourquoi n'avons-nous pas réagi? J'aimerai comprendre.

 

Pour compléter ce message, un article d’Olivier Berruyer du 7 mai 2014 sur l’Ukraine, et une action du PRCF.

 

I.        [ACTION] Chronique de la haine ordinaire : Caroline Fourest ou le délire des Russes qui arrachent les yeux  ici

Voici un exemple. Le billet de Caroline Fourest du 6 mai sur l’Ukraine (lien original) sur France Inter, dans son émission “Le Monde selon Caroline Fourest” – un monde à part en effet :

 

Une pétition est en préparation, ce pourrait être une réaction massive et franche face à ce déni de réalité.

Voici un commentaire suite à cet article qui résume bien à mon sens la dynamique actuelle des maîtres du monde qui veulent anéantir les nations et les souverainetés populaires. Naomi Klein décrit cela dans son livre « La stratégie du choc ». Il me semble urgent d’ouvrir les yeux.

« En fait on est doublement en pleine période de tests:
On teste la privation et la paupérisation des grecs pour trouver le point extrême de ce que l’on peut infliger aux peuples en évitant l’explosion…
On habitue les peuples aux discours de droite (ça c’est fait), d’extrême droite (en cours) et quelques pointes de pure propagande nauséabonde pour voir la réaction, et au vu de celle-ci, il semble que l’on va pouvoir aller encore plus loin, dans l’abandon de la démocratie et les transferts de souveraineté. »

 

 

II.  

Partager cet article

Repost 0
Published by ainsi - dans actualités
commenter cet article

commentaires