Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 22:55

  Tiré de :  Solidarité et progrés   link

 

 
La France doit faire comme l'Irlande : Refuser la destruction de nos acquis sociaux au prétexte du remboursement d'une dette crée par les banques.
Y en a marre de financer les banquiers !!!!!
Irlande : le gouvernement collabo tombe, le Sinn Fein prend les rênes de la résistance
26 janvier 2011 - 12:59
     
Outils :
Envoyer à un ami Version Imprimable Liste de Diffusion RSS

26 janvier 2011 (Nouvelle Solidarité) – Le gouvernement irlandais est donc le premier à tomber dans cette crise d ’effondrement de la zone euro, suite à l’agitation politique qui règne jusque dans le camps du parti majoritaire Fianna Fail et le retrait du parti Vert de la coalition gouvernementale. Les élections générales auront lieu le 18 ou le 25 février, selon l’accord conclu entre le Premier ministre et les partis d’opposition Fine Gael et Labor.

Le Sinn Fein, l’organisation politique qui a donné à l’Irlande son indépendance de l’Empire britannique il y a moins d’un siècle, a vivement dénoncé cet accord. En effet, le Fine Gael et le Labor ont noué un « compromis infâme » avec le Premier ministre, obtenant des élections anticipées en échange d’un vote immédiat sur la loi de finance 2011 incluant le plan d’austérité et de renflouement imposé par les banques anglo-européenne, l’UE et le FMI. Tant le Fine Gael que le Labor sont pourtant opposés à cette loi de finance, le premier estimant qu’il ne coupe pas assez dans les dépenses publiques, le second qu’il coupe trop ; mais tout deux acceptant la matrice imposée par l’Empire financier de la City de Londres, selon laquelle les spéculateurs doivent être sauvés au prix du sang et des larmes des peuples.

Comme l’a dit un cadre du Sinn Fein lors de la conférence internet de Lyndon LaRouche samedi, le parti mène la « résistance contre les efforts de l’Empire britannique pour asservir plus encore le peuple irlandais (…) [et] mettre en échec la volonté de sauver les banques du groupe Inter-Alpha aux dépens de la nation et du peuple irlandais » . Son président Gerry Adams a déclaré sur la radio publique RTE hier matin que l’Irlande doit « boxer dans la catégorie supérieure », c’est-à-dire ne pas accepter le chantage financier et imposer ses intérêts souverains. Il a très clairement fait entendre aux Irlandais le programme du Sinn Fein : il n’y aura aucune forme d’austérité car il n’y aura pas de renflouement. « Les banques doivent se débrouiller seules avec leurs dettes » , a-t-il expliqué, « et nous commencerons par leur dire que nous fermons l’Anglo-Irish Bank » , dont les activités exotiques ont coûté 30 milliards d’euros aux contribuables irlandais. Adams a également souligné que l’intégralité du plan de renflouement conclu en décembre entre le gouvernement et les émissaires de la BCE et du FMI, est destiné à rembourser les créances des banques internationales. « Aucun homme, aucune femme ou aucun enfant ne devrait avoir à payer pour les péchés des banquiers », a-t-il dit, en martelant qu’il existe une barrière entre les dettes « illégitimes » de la finance privée et les dettes « légitimes » du gouvernement.

Voilà ce qu’il faut dire et que le peuple irlandais, majoritairement opposé au plan d’austérité et de renflouement, attend. Il faut rompre avec la règle du jeu financier et mettre en faillite les spéculateurs, non seulement en Irlande mais partoutailleurs !

Militez pour le Glass-Steagall Global et soutenez la candidature présidentielle de Jacques Cheminade. Toute politique qui n’appliquera pas intégralement le principe Glass-Steagall est vouée à l’échec.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ainsi - dans monnaie
commenter cet article

commentaires