Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 13:19

Vu sur : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/enfoncez-vous-bien-ca-dans-le-146984

 

La propagande est toujours bien présente dans les médias, mais souvent difficilement décelable. Voici un cas où la faute est avouée en toute innocence. Faute avouée, mais jamais pardonnable.

Casserole truquée {JPEG}

Le Nouvel Obs. a publié ce vendredi 24 janvier, sous la plume de Baptiste Legrand et sous le titre « Services publics, mon amour ? C’est moins vrai. », un commentaire des résultats d’un sondage BVA, réalisé par l’Institut Paul Delouvrier. L’auteur en conclut que les Français sont prêts à réduire le rôle des services publics pour payer moins d’impôt. » Voilà de quoi glisser un doute dans la pensée de ceux qui croient au rôle protecteur et redistributeur de notre école laïque, de la Sécurité Sociale, de l’Hôpital ou des services sociaux : « Si les Français pensent cela et si je crois le contraire, c’est sûrement moi qui ai tort ».

Toutefois, certaines réponses données lors de cette enquête semblent se contredire. Ayant quelques souvenirs de la personne de Paul Delouvrier, grand chrétien social, j’ai eu envie d’aller visiter le site de l’Institut qui porte son nom. Là, j’ai découvert le pot aux roses.

Ce sondage n’est pas réalisé pour donner le point de vue de la population française à un moment donné sur un thème donné. En réalité, son objectif n’est pas d’informer sur une réalité, mais d’obtenir une vérité qui corresponde à des impératifs déterminés à l’avance. Les questions sont tendancieuses, exprimées de telle sorte qu'elles provoquent le plus souvent possible la réponse souhaitée.

Le plus surprenant, c’est que cet aveu est écrit noir sur blanc. Ce sondage porte le nom de "baromètre annuel sur les services publics » de l'Institut Paul Delouvrier et, si vous allez sur le site de ce centre, vous pourrez y lire cette phrase le définissant :

"Il a été conçu comme un instrument pour stimuler la modernisation de l'action publique »

Il me semble que c'est assez clair ? « Pour stimuler », aider, encourager, faciliter la « modernisation » de l’action publique, c'est-à-dire sa transformation, son actualisation. Je pense que tout le monde a compris maintenant que les mots « réforme » et « modernisation » n’ont rien à voir avec le progrès social. Selon les conseils de l’OCDE, l’action publique doit être réduite au maximum et débarrassée de tout ce qui peut appartenir au secteur marchand. Afin d’y parvenir en douceur, il est suggéré d’altérer, appauvrir la qualité des services, puis les dénigrer afin de provoquer le mécontentement et la critique. Vous pouvez être certains que les questions n’ont pas ressemblé à : « Pensez-vous que l’Éducation Nationale a suffisamment de moyens pour répondre aux besoins ? » Non, bien sûr, les personnes sondées, par téléphone sans avoir le temps de réfléchir, ont dû donner leur avis positif ou négatif sur la qualité du service rendu. Ensuite la presse complice reprend ces résultats faussés. On nous berne et le Nouvel Obs. participe malheureusement à cette mauvaise farce, en compagnie de RTL et des Echos. Ils contribuent au lavage des cerveaux. Les voici bien frottés, bien lessivés, aseptisés, mais sans doute pas plus brillants pour cela.

Partager cet article

Repost 0
Published by ainsi - dans actualités
commenter cet article

commentaires