Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 11:22

MALAISE DANS L'ARMEE A LA SUITE DE LA PROFANATION D'UNE CHAPELLE EN LA FETE DE LA VIERGE
du 24 au 31 dec 2012 : Si cela avait une synagogue, Manuel Valls serait grimpé aux rideaux de son bureau (et devant les caméras bien sûr)... Si cela avait été une mosquée, la LICRA et autres pleureuses professionnelles qui ne défendent que certains auraient hurlé au scandale et les média auraient accouru. Rien. Rien, car il s'agit d'une chapelle chrétienne. De ça les politiques s'en moquent. "Profanation de la chapelle de la base navale de Toulon. L'aumônier de la base navale de Toulon a eu une bien mauvaise surprise, le 8 décembre, en se rendant à la chapelle du site militaire. En effet, cette dernière a été la cible d'actes de vandalisme, avec notamment la destruction de symboles religieux ... Selon Monseigneur Robert Poinard, vicaire général du diocèse aux Armées françaises, interrogé par France3 Côte d'Azur, le tabernacle a été renversé, les saintes espères répandues sur le sol, de même que l'ambon (ndlr, le pupitre où est déposée la Bible). Le baptistère a été également brisé", lire ici le site militaire Opex.

Mais observez bien la date, souligné par le vicaire: "J'ai la tristesse de vous annoncer que ce samedi 8 décembre, fête de l'Immaculée Conception, ce qui n'est sans doute pas un hasard, la chapelle St Vincent de Paul de la Base Navale de Toulon a été profanée. Les gendarmes ont prévenu JC Bonnevie cet après-midi. Il s'est rendu sur place et m'a prévenu ce soir. L'alerte a été donnée par un marin qui était venu prier dans la chapelle. On s'en est pris aux trois grands symboles de notre foi : le saint sacrement (tabernacle renversé et cassé, saintes espèces répandues à terre), baptistère détruit et ambon renversé, livre de la Parole de Dieu jeté par terre). L'intolérance entre à l'intérieur des enceintes militaires: il y a de quoi se faire du souci! Je ne vous cache pas que ce soir je suis vraiment très triste...".

Ceci vous montre à quel point les médias français sont manipulés et à quel point certains faits sont volontairement mis en avant et certains étouffés.

Et là, cela remet en cause l'unité même de l'Armée Française. Cette agression n'a pas été rapportée par les médias. Et pour cause. Elle est trop embarassante pour toute la classe politique... Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

Partager cet article

Repost 0
Published by ainsi - dans actualités
commenter cet article

commentaires